Implantation d'éoliennes sur les communes de Tauxigny et de Dolus

Publié le par Philippe B

C’est un projet privé d’une filiale du groupe allemand VSB dont le siège est situé à Tournon sur Rhône (07). Son bureau d’étude s’intéresse à ce site de la Champeigne car la zone est particulièrement ventée et présente une surface suffisante permettant l’implantation des éoliennes à une distance supérieure à 500 m des habitations. Le raccordement au réseau électrique du Lochois est possible. Une autre société avait déjà repéré ce site. Un pré-projet a été présenté aux élus des deux communes concernées à la fin de l’année 2004.

Quelques données techniques :

· Nombre : 14 éoliennes pourraient être installées
·Type : Enercon E-66 20/70
·Dimensions : Hauteur totale : 120 m ; hauteur du mât : 85 ; diamètre du rotor : 70 m.
· Puissance par éolienne : 2 MW (mégawatt) qui permettent d’alimenter en électricité (hors chauffage) environ 1700 foyers par an.

Actuellement une étude de faisabilité sur le plan technique est en cours. Elle a pour objet de vérifier si les vents dominants sur le plateau sont réguliers et suffisamment importants pour permettre la rentabilité de telles installations. Un mât a été installé sur la commune de Dolus le Sec pour mesurer la force, la « qualité » du vent. C’est à l’issue de ces observations que VSB décidera de la poursuite ou non de ce projet.

Si les promoteurs font le constat que l’exposition aux vents du site est satisfaisante pour permettre le fonctionnement des éoliennes, une procédure longue et complexe devra être mise en place. Plusieurs études (sonore, paysagère, naturaliste et anthropique…) devront être menées. Le permis de construire fera l’objet d’une enquête publique. La Commission des Sites devra être consultée et les Conseils Municipaux des deux communes devront donner leur accord mais la décision finale revient au Préfet.

La multiplication des projets d’installation d’éoliennes fait suite au protocole de Kyoto de 1997 et aux orientations du Conseil Européen de l’Energie qui ont fixé à la France pour 2010 l’objectif de produire 21% d’énergie renouvelable. En 2001, l’instauration d’un tarif de rachat par l’EDF du KWh éolien a favorisé ce mouvement.

Comme de nombreux habitants du Lochois, les responsables de l’ADEVE portent une attention particulière à ce projet qui s’inscrit dans une démarche de développement durable et qui vise le développement d’une énergie renouvelable.

Une réunion d’information de la population sur ce dossier serait bienvenue, une association contre l’implantation de la ferme éolienne ayant été créee récemment - voir à ce propos les vents de colère.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

François Guillet 10/05/2006 22:42

J'ai oublié de préciser qui si nous sommes effectivement affiliés à "Vent de Colère" pour un certain nombre de raisons, nous ne sommes pas qu'une copie locale de cette organisation. Nos arguments reposent pour beaucoup sur la situation locale et non pas seulement sur les arguments "génériques" développés par Vent de Colère.

François Guillet 10/05/2006 22:31

L'association Vent de Raison qui pour but (je cite les statuts) "de veiller à la qualité de vie des habitants de Dolus-le-Sec et Tauxigny concernés par l'implantation d'un parc éolien sur ces communes. L'association veillera notamment :
à la fiabilité de l'information reçue et à sa diffusion.
à l'impact de tout projet sur la qualité de vie.
au respect des intérêts des habitants subissant un préjudice du fait de cette implantation."

organise une réunion information-débat le Vendredi 9 juin à 20h30 à la "Salle pour Tous" de Dolus le Sec.