Ball-trap : lettre ouverte à M. le Maire de Tauxigny

Publié le par JF

Monsieur le Maire,


Nous sommes à 3 jours de l’échéance de l'arrêté municipal régissant les jours et heures de fonctionnement du ball trap...
Au moment ou je rédige cette lettre je suis obligé de garder les fenêtres fermées pour atténuer le bruit... Mais en vain.
Depuis quelques semaines nous assistons à des travaux : excavation de terre pour en constituer un merlon...
Ce merlon, commencé depuis plus de deux ans, n’a en rien atténué les nuisances sonores.
Les relevés sonométriques de l’an dernier, montrent que les nuisances se sont étendues à des hameaux qui ne subissaient pas les nuisances, avant l’édification du merlon.
Sur ces constats nous sommes inquiets sur l’efficacité des travaux en cours.
Sont-ils réalisés en conformité avec une enquête réelle et sérieuse ?
Nous voudrions savoir, si les travaux qui se déroulent   :
- sont conformes au POS ?
- ont fait  l’objet des déclarations et/ou demandes de travaux légales ?
En ce qui concerne la pollution par le plomb :
En Juin 1999 des prélèvements de sédiments, furent effectués.
Depuis maintenant 7 ans aucun autre prélèvement de sédiment n’a été réalisé.
Le plomb n’étant pas soluble dans l’eau, ce ne sont pas les analyses d’eau de ruissellement réalisées à la demande du ball trap qui peuvent servir à vérifier la propagation de la pollution par le plomb.
Depuis maintenant 7 ans nous patientons pour que le ball trap des Bruyères prenne en compte des nuisances que son fonctionnement occasionne.
Depuis maintenant 7 ans les solutions qu’ils ont utilisées ne donnent aucune satisfaction.
Seuls les arrêtés municipaux ont cadré le fonctionnement.
Les nuisances sonores demeurent.
Aucun suivi de la diffusion de la pollution par le plomb.
Au regard de ces remarques, nous vous demandons de ne pas reprendre d’arrêté autorisant le fonctionnement du ball trap.
Son fonctionnement doit être soumis à des obligations préalables, à savoir :

-         Nuisances sonores totalement éradiquées. Cela passe, obligatoirement, par des relevés sonométriques préalables et avec un suivi dans le temps.

-         Vérification de la pollution par le plomb dans les sédiments et/ou dans les poissons de l’étang des Loges.

Comptant sur votre compréhension, veuillez agréer, M. le Maire, nos salutations distinguées.

Publié dans Ball-Trap

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

O. POIREAU 28/06/2006 12:31

Difficile de trouver des solutions quand le mal est fait !
Peut-être en sera-t-il de même avec les éoliennes !