Ball-Trap : rien ne va plus ...

Publié le par JF

Depuis sept ans, nous demandons à la mairie de Tauxigny de tout mettre en œuvre pour que le ball-trap fonctionne dans le respect des lois. Seuls les arrêtés municipaux ont cadré le fonctionnement mais sans faire cesser les nuisances sonores ni contrôler la pollution par le plomb de la faune et des sédiments (si vous souhaitez avoir une idée des problèmes engendrés par les résidus de plomb). 

L’arrêté précédent mettait sous réserve que des travaux, définis par une étude, soient réalisés au plus tard le 30 Juin 2006. Le 24 Juin 2006 nous demandions à monsieur le Maire, par courrier, de faire respecter le droit en ne reprenant pas un arrêté autorisant le fonctionnement du ball trap car les travaux n’étaient pas terminés et les nuisances sonores persistaient. Dans un courrier du 30 Juin, Monsieur AUDURIER nous informait que les dirigeants du ball trap avaient déposé une demande autorisant l’édification d’un merlon de terre. Alors que les travaux étaient commencé et que dans l’arrété précédent ils devaient être terminés pour le 30 Juin.

Bien que régulièrement invité, Monsieur le Maire n’est jamais venu se rendre compte chez un riverain de l’ampleur de la nuisance sonore.

Des relevés acoustiques, réalisés par la DDASS en date du 19 Juin 2005, de Mai et Août 2005 et Mars 2006 font apparaître que l’activité du ball trap génère une nuisance   pour le voisinage, l’émergence du bruit particulier étant supérieure aux valeurs limites admissibles définies à l’article R.48.4 du Code de la Santé Publique.

Bien que des travaux se déroulent sans autorisation ni permis, que les nuisances sonores continuent et qu’aucun contrôle de pollution par le plomb de la faune et des sédiments ne soit effectué, Monsieur le Maire de Tauxigny a pris un nouvel arrêté pour autoriser le fonctionnement du ball trap jusqu’au 15 Septembre 2006. Dans cet arrêté il est considéré que ces bruits créent une gêne pour les riverains par leur répétitivité, leur intensité et leur durée et qu’ils peuvent porter atteinte au repos et à la tranquillité du voisinage.

Ce week-end, le ball trap a fonctionné Samedi et Dimanche avec un coup de fusil toutes les deux secondes. De plus Monsieur le Maire avait autorisé le fonctionnement d’un autre ball trap à proximité du second. Si bien que les habitants situés entre les deux avaient deux fois plus de nuisances.

En ce qui concerne la pollution par le plomb, un autre problème va se poser. La quantité de plomb est estimée à environ 20 tonnes par an. Lorsque il faudra dépolluer le terrain du ball trap, qui se chargera du financement ? Il faut que les dirigeants du ball trap constituent un fond pour financer cette opération.

Au vu de ces arguments, nous vous demandons de bien vouloir intercéder auprès de Monsieur le Maire de Tauxigny, afin qu‘un arrêté pour le fonctionnement du ball trap ne soit pas pris. Que la tranquillité des riverains soit respectée en faisant appliquer le droit.

Le ball trap pourra fonctionner à nouveau, seulement, quand toutes les règles, tant en matière d’urbanisme, que de santé publique, seront respectées.

Publié dans Ball-Trap

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ple 14/06/2008 18:33

existe t il des associatons pour aider a trouver des aides et solutions concernant les aspects negatifs de ces ball trapp? merci

Matlatomat 24/06/2008 10:09


pas à notre connaissance. De plus, comme c'est le cas dans notre commune, il est souvent difficile de trouver des alliés, de peur des représailles ou des lobbys insistants ...